La "gravitation" républicaine !

Aller en bas

La "gravitation" républicaine !

Message  max mayneris le Dim 22 Juil - 9:49

LA GRAVITATION REPUBLICAINE
Une "affaire" de plus, d'Etat, nous dit-on ! Comme toutes les "affaires", l'exploitation politicienne est inévitable et dans les règles du
jeu et des moeurs politiques. Elle peut tout de même nous donner l'occasion d'une brève réflexion, plus distanciée, sur les avantages et inconvénients de notre 5° République.

Le Général De Gaulle aurait institué la "monarchie républicaine" et permis la mise en place des "monarques républicains" en France, dit-on fréquemment. Ce stratagème visait, dit-on encore, à assurer un minimum de liberté ... d'action aux gouvernants, et une bonne chance de succès du parti présidentiel dans l'assaut des Assemblées. C'est possible ... On peut aussi constater qu'il a abouti à la bipolarisation politi-que, à l'affrontement permanent de deux camps empêchant toute réforme, à leur alternance au pouvoir assez régulière et lassante par son manque de résultats. Cette nouvelle "affaire" semble plutôt conforter ce point de vue de l'existence et de la persistance d'une monarchie républicaine "à la française", malgré les changements de méthode annoncés en même temps que la fin de la bipolarisation !
Nos monarques historiques s'entouraient de la Cour qui organisait la vie, le faste et la splendeur de la monarchie, assurait aussi le contrôle
des Pairs. Nos monarques contemporains de la 5° République semblent avoir plutôt organisé une "arrière-cour", et ce n'est pas récent, dans laquelle on a du mal à identifier et dénombrer les "conseillers", "conseillers spéciaux", "attachés", "chargés de missions", "membres des cabinets", aux fonctions plus ou moins transparentes. L'opacité, l'activité discrète, voire secrète (nécessaire dans certains cas) caracté -risent cette "arrière-cour" et ont pris la place du faste, de l'apparat, ... La "gravitation " autour du noyau monarchique dans la 5° République parait ainsi au citoyen au moins aussi mystérieuse que la gravitation autour du noyau atomique dans la matière !

Montesquieu nous avait prévenus: " ... la Monarchie marche à l'honneur, la République marche à la vertu, .." . Le carburant de la "monarchie républicaine" est-il l'honneur plus la vertu, ... ? (Sc. Po et l'ENA devraient renforcer cet enseignement !).

Dans une démocratie, il appartient au "Souverain" de remettre de l'ordre au Palais !
avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 175
Age : 71
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum