Une curieuse histoire du populisme (suite et fin)

Aller en bas

Une curieuse histoire du populisme (suite et fin)

Message  max mayneris le Mer 21 Mar - 10:43

Une curieuse histoire du populisme (suite et fin).
Le succès populaire des enquêtes et des investigations dans le monde politique a fait quelques victimes … L'actualité s'est ainsi enrichie d'évènements ( mises en
examen, condamnations pour abus de confiance, abus de biens sociaux, fraudes fiscales, abus de position dominante, soupçons de corruption, mises en évidence
de privilèges, d'optimisations "agressives", …) qui animent nos soirées et alimentent les commentaires (et ne nous rangent pas très honorablement dans les clas -
sements internationaux pour l'application des "vertus républicaines" !). Ils nourissent aussi une forme de populisme en réaction qui exprime de sérieux doutes sur
notre science politique, renforcent l'antiparlementarisme, … En attendant les effets de la "moralisation" en marche, voilà une autre forme du populisme.

Considérant le populisme sous les différents aspects évoqués, on peut en conclure qu'il semble d'une grande vigueur dans notre période actuelle*, et qu'il n'est vraisemblablement pas cantonné à une , ou deux, familles politiques de citoyens ! Est-ce un bien, est-ce un mal, …? En tout cas, ça occupe !


* ne l'a-t-il pas été, bien avant : Voilà le grand fléau qui nous rend tous malades:
Le seigneur journalisme et ses pantalonnades,
Le droit quotidien qu'un sot a de berner
Trois ou quatre millions de sots, à déjeuner,
Le règne du papier, l'abus de l'écriture
Qui d'un plat feuilleton fait une dictature .
A. de Musset
avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 71
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum