Ô JERUSALEM !

Aller en bas

Ô JERUSALEM !

Message  max mayneris le Jeu 21 Déc - 12:40

La question de Jérusalem … !!!

Les historiens les plus experts, les diplomates les plus habiles n'ont pas encore abouti à un "compromis" qui mette fin aux discussions
et aux rivalités entre Israël, les Etats Arabes, et tous ceux qui se mêlent imprudemment et passionnément de cette affaire en provenance
du fond des âges. Mon point de vue est donc dérisoire. C'est ce qui me permet une opinion aussi désinvolte qu'inutile !

Ce que j'ai compris:

. La question est "embrouillée" par des confusions possibles et fréquentes, me semble-t-il, entre les aspects ethniques et religieux. Les Juifs et
les Arabes, originellement, sont ethniquement semblables mais se sont séparés par la religion dans une société essentiellement tribale. Il y a sans
doute eu, à un moment de l'histoire locale, un partage géographique et tribal suffisamment net pour qu'on puisse identifier un " territoire Juif " et
un " peuple Juif " distincts d'un " territoire Musulman " et d'un " peuple Musulman", cette réalité étant d'ailleurs sans doute bien plus complexe que le
concept . Il faut être bigrement savant pour savoir qui était où, et le premier … ! Moi, non seulement je ne sais pas, mais je m'en fiche ! Je n'oublie
pas La Fontaine : " La dame au nez pointu répondit que la terre Était au premier occupant. C'était un beau sujet de guerre ! ", et je ne tiens pas à
rejoindre le cercle des taupes !

. L'Etat d'Israël est une construction de la "communauté internationale" qui, pour une fois, a abouti à un résultat. Il me semble que la désignation de la
capitale de cet Etat a été faite dans ce cadre et doit tenir lieu de référence. Si l'histoire conduit à la remise en question de ces décisions, soit on les
livre à nouveau à la "communauté internationale" (si elle existe encore, et dont les décisions ne peuvent alors se limiter à l'avis des "Hyperpuissances"
ou de l'une d'entre elles), soit on les livre au verdict de la confrontation entre les concernés ( en un seul mot !), dans leur " pétaudière" !

Finalement, mon opinion est assez influencée par ces pensées "historiques" :

Isocrate: " Ne combattez que quand il vous est utile de vaincre " (même diplomatiquement) ; Machiavel: " On fait la guerre quand on veut, on la termine quand on peut" (même diplomatiquement, sachant que la diplomatie est parfois le commencement de la guerre, par d'autres moyens !); Malesherbes: " Les débats entre la puissance temporelle et la puissance spirituelle finissent souvent par une guerre à mort." ( et, … Dieu sait que cette question est un imbroglio de temporel et de spirituel ! ).


avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 158
Age : 71
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum