La mathématique ... à Marseille !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mathématique ... à Marseille !

Message  max mayneris le Mar 3 Oct - 11:11

LA MATHEMATIQUE …  A MARSEILLE !

La mathématique n'est pas une science de référence à Marseille, et Marius en a "fait les frais" en essayant de convaincre son père César
qu'on ne pouvait remplir à 4/3 un verre d'apéritif !
Le Député de Marseille, Monsieur J.L Mélenchon, semble aussi sourcilleux que César pour cette science. Il a passablement malmené , il n'y a
pas si longtemps, notre savant mathématicien (Mr.  C. Villani) qui s'est aventuré en politique. Notre député de la Canebière semble tenir les
mathématiciens pour de doux rêveurs ou des théoriciens rigides, inaptes à la politique. Et pourtant, Monsieur le Député …

Euclide, déjà, nous met en garde: deux lignes (la droite et la gauche, p.ex) ne peuvent être que parallèles ou convergentes dans un plan (celui
de la politique, p.ex); à la moindre déviance, ça ne peut que converger !

La géométrie dans l'espace, son développement, nous a fait connaître le rêve, la beauté inouïe de courbes, de leurs déformations et de leurs évo -
lutions découvertes par le calcul. Les artistes, les architectes s'en inspirent et, qui plus est, pour que les volumes qu'ils imaginent ne s'écroulent pas,
il faut encore le secours du calcul .
 
La géométrie fractale de Mandelbrot nous dit comment tombent les flocons de neige, comment se construisent leurs dessins, elle va même jusqu'à
modéliser la trajectoire de l'homme soûl …

Les nombres imaginaires permettent de traiter simultanément plusieurs problèmes (est-ce le cas en politique ?) et donnent une solution à l'impossible.

La mathématique des probabilités nous aide à surmonter l'indécision ou l'ignorance, nous permet d'aller au casino avec une belle assurance (et d'en
revenir … allégé!), elle nous instruit des phénomènes de files d'attente , …

Seule la mathématique nous permet la connaissance du "réel" de l'infiniment petit et de l'infiniment grand, inaccessibles à nos sens et à notre instru -
mentation.

Les révolutions dans notre monde, beaucoup en défendent l'idée, sont d'abord liées aux évolutions techniques. Mais les physiciens, les chimistes, les in -
formaticiens, … ne peuvent rien sans la mathématique, leurs progrès sont liés aux possibilités du calcul.

Une mathématique "ludique", par ses surprises et ses amusements, nous sort de la torpeur et nous évite l'ennui.

N'oublions pas, non plus, la contribution très importante des mathématiciens au succès dans les deux guerres mondiales (par le "décryptement" des codes
de l'ennemi), et donc à notre liberté.

Et, pour finir, la formidable explosion du théorème d'incomplétude de K. Gödel, qui confine au mystique !

Voilà ce que nous donne la mathématique ( et j'oublie sans doute beaucoup) … Badinez avec affection sur le compte des mathématiciens, ne les chassez
pas, Monsieur le Député de Marseille. Fréquentez-les, même dans l'hémicycle, vous allez vous élever, vous allez rêver, vous allez vous enthousiasmer, vous
allez pressentir des révolutions, vous allez vous rassurer, et vous allez même … vous distraire !

Mais nous ne vous en voudrons pas, Monsieur le Député, d'avoir perpétué la fougue et la candeur de notre César du Vieux Port !
avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 108
Age : 71
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum