La "paupérisation" des Armées !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La "paupérisation" des Armées !

Message  max mayneris le Mer 6 Sep - 17:30

LA "PAUPERISATION" DE NOS ARMEES !

Si l'on en croit des commentaires divers, des "lettres ouvertes" de soldats et de sous-officiers, la manifestation publique d'épouses, et le débat télévisé
auquel j'ai assisté ce matin, l'Armée Française serait en état de "paupérisation", même dans nos OPEX (véhicules, hélicoptères en panne, blindages et
gilets pare-balles "passoires", manque de pièces de rechange, équipements mal adaptés, faible relève des unités en opération, …) ; j'ai même vu sur mon
écran TV, avec stupeur, le témoignage d'une épouse contrainte d'acheter sac-à-dos et gilet pare-balles pour son époux; on a filmé aussi des logements de
fonction insalubres, … ! Ces déclarations et témoignages ( contrôlés ou non contrôlés ?) me mettent mal à l'aise parce que, outre la situation peu brillante
mise au vu et au su de tous, ils engagent aussi la responsabilité de nos chefs militaires (et pas seulement civils, à ce degré) qui n'auraient pas pu (su ?)
s'opposer aux décisions de Bercy et à son Ministre, premier responsable de cette situation regrettable (inadmissible?) qui nuit au prestige de nos Forces, même
si elle accroît leur mérite.
Le (sur)coût des OPEX, selon le Ministère de la Défense, serait de l'ordre de 3% du budget des Armées. On peut donc penser, aussi, qu'un effort aurait pu être
plus significatif si la priorité était donnée au financement des opérations.
Ma confiance constante, et encore actuelle, dans mes Supérieurs m'incitent à voir une " exagération" ou une "dérive émotionnelle" dans la qualification de l'état
de nos Armées, dans la présentation de faits réels et généralisés, la situation étant néanmoins très inquiétante, sans aucun doute.
L'Armée Française n'a pas, à ma connaissance, une "association professionnelle" en mesure d'exprimer publiquement, de façon maîtrisée, nuancée comme il le faut,
collective (et non individuelle et dispersée) les "problèmes" ressentis. Nos CEMA sont, on l'entend dire fréquemment et même officiellement, nos "Chefs syndicalistes"…
A en croire ces commentaires et témoignages, ils ne semblent pas avoir réussi parfaitement dans cette fonction ! … C'est parce que le CEMA est dans une situation
où il ne peut manifestement pas jouer ce rôle … Comment verrait-on les responsables de nos syndicats désignés par le Président de la République ? Bien entendu,
une association professionnelle militaire n'aurait rien de commun, dans son organisation et ses pratiques, avec les habitudes "syndicales", si elle existait et épargnait
au soldat d'envoyer son épouse sur la place publique .
A nous d'en tirer quelques conclusions …
avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 90
Age : 70
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum