Morale et politique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Morale et politique !

Message  max mayneris le Mer 24 Mai - 9:56


Morale et politique.
L’actualité nous convie à un débat très académique sur les rapports de la morale et de la politique. Cette question n’a rien de nouveau et a toujours été assez
tumultueuse. Les quelques citations ci-après en témoignent. Il n’est tout de même pas superflu de se demander pourquoi , en France, on en est arrivé à consi -
dérer qu’un homme politique sans « casseroles » ne fait pas très sérieux, qu’il y a là une preuve de sa pusillanimité ! Pourquoi la France occupe-t-elle un rang
assez peu honorable dans les classements internationaux relatifs à la transparence, à la corruption, au clientélisme, … Doit-on s’en satisfaire ? La question n’est
pas si futile que le disent certains . Ce n’est sans doute pas son urgence qui importe, c’est la permanence de nos interrogations et de nos exigences dans ce
domaine, indépendamment de nos affinités partisanes. Il ne faut pas, non plus, que la morale remplace la politique …


" La morale (l'Honneur) défend des actes que la loi tolère" Sénèque

" La morale est une science frivole si l'on ne la confond avec la politique et la législation." Helvétius

" La politique a sa source dans la perversité plus que dans la grandeur de l'esprit humain. " Voltaire

" La grande âme du législateur est le vrai miracle qui doit prouver sa mission … ". J.J. Rousseau

" En politique, la communauté des haines fait presque toujours le fond des amitiés. " A. de Tocqueville

" La calomnie est, en politique, moins gênante que la manifestation de la vérité " Charles Péguy

" Les hommes politiques demeurent jeunes filles toute leur vie : plaire! …plaire! …plaire … ! L.F Céline

" La politique est l'art de se servir des gens " H. de Montherlant

" La gloire, en politique, est le salaire de l'injustice". Alain

" La société politique contemporaine : une machine à désespérer les hommes " Albert Camus

" En politique, ... on juge ses amis selon leurs intentions et ses ennemis selon leurs résultats". J. Julliard

‟ … c’est la confiance dans la parole donnée qui permet que s’élabore une vie en société… La politique
est un lieu essentiel de l’exercice de la parole … Dès lors, tout ce qui pervertit la parole, le mensonge,
la corruption, les promesses non tenues ont des conséquences très lourdes … .
Le compromis, toujours suspecté de compromission, est … ce qui, aux yeux de certains, contribue à
dévaluer le politique. C’est mal comprendre ce que doit être véritablement le compromis, tâche indis -
pensable et particulièrement noble du débat politique … ” .
(Retrouver le sens du politique) Conf. des Evêques de France


Et , pour conclure :

" Les actes politiques se jugent sur leurs résultats, non sur leurs motivations; séparer morale et politique
est un acte fondateur de la démocratie moderne : nous ne voulons ni d'une politique soumise à la morale,
comme dans les théocraties, ni d'une morale découlant de choix politiques, comme dans les Etats totalitaires".
Tzvetan Todorov


avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 82
Age : 70
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum