Monde ouvert - Monde fermé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Monde ouvert - Monde fermé !

Message  max mayneris le Mar 9 Mai - 11:55

Monde ouvert / Monde fermé !
Le monde politique au format « droite / gauche » aurait vécu ( … à confirmer !). Ce partage binaire nous envoyait soit dans le camp du « Capital », soit dans
le camp du « Travail » . Les partisans du premier s’évertuaient à nous faire comprendre que leur intérêt était aussi celui de l’autre camp, et les partisans du
second s’efforçaient de nous convaincre que leurs intérêts relatifs étaient incompatibles. Ce système nous a conduit, dans la vie politique et au fil des résultats
obtenus, à des alternances sans joie, aux retours récurrents de « morts-vivants » politiques … Ce qui a fini , semble-t-il, par lasser d’autant que les Pays nordi-
ques ou nos voisins Germains, qui réussissent à mieux surmonter ce clivage, s’en tirent plutôt bien ! Notre culture gauloise, ses invectives et ses colères inces -
santes, ne tolère pas de conciliations, de compromis, de manœuvres patientes et enlève le goût d’un jus politique peu épicé. Nous avons ainsi perdu beaucoup
d’euros, et engrangé beaucoup de passion ! C’est parfait pour les hommes politiques, un peu moins pour le citoyen moyen .
On nous propose maintenant une autre dichotomie politique, pas encore parvenue au stade du clivage : les modes « ouvert / fermé » , « mondialiste / patriote » .
Soyons attentifs, et ne nous emballons pas !

Un monde clôturé, hermétique, peut paraître rassurant mais n’est pas très enthousiasmant : l’attrait du large, de l’exploration, de l’aventure, de l’échange, n’a pas
encore disparu, espérons-le , surtout chez nos jeunes. Mais le patriotisme ne conduit pas nécessairement à un monde clôturé et hermétique !
Un monde ouvert est a priori prometteur et « excitant », mais peut devenir anxiogène, d’autant plus qu’on manque de confiance en soi (en sa Nation), et que l’on
craint d’y perdre sa souveraineté. La Nation est bien sûr un concept d’abord protecteur qui adoucit l’anxiété, mais le meilleur moyen de retrouver la confiance en soi
(en sa Nation), c’est l’accroissement des savoirs et des connaissances, le renforcement de la cohésion, la prise en charge de buts réalistes , l’appropriation de projets
crédibles et le désir de les faire partager. L’ouverture sur le monde est une démonstration de l’assurance de ceux qui la pratiquent, et n’exclut absolument pas le pa -
triotisme ! Il est crucial de bien distinguer l’ouverture sur le monde d’un ultralibéralisme apatride, d’une gestion financière mondialisée des affaires et de leurs intérêts !
Ce nouveau partage semble donc encore bien flou, en tous cas la présentation qui nous en est faite n’est pas exempte d’ambigüités, et recèle peut-être même une dose
de roublardise !

Quoi qu’il en soit, il nous faudra réfréner nos instincts « gaulois » et trouver les voies pour exprimer les nuances entre débat et guerre politique, entre désaccord et dés -
union, entre démocratie et chienlit , etc … .
L’Europe ne pourrait-elle pas, aussi, constituer un projet d’ouverture non anxiogène s’il est intelligemment conduit, contrôlé, avec une hauteur de vue qui ne nie pas les aspirations à la douceur nationale et ne privilégie pas les ambitions personnelles de « technocrates » empressés d’attacher leur nom à des mesures sans grand intérêt
général, et surtout sans se préoccuper de l’opinion des citoyens assujettis.
Quant au partage « Capital / Travail », il perdurera sans aucun doute, intégré dans une nouvelle vision « ouverture/ fermeture ». Cette complication, ou cette innovation, pourraient n’en modifier que les formes habituelles … C’est déjà ça !

A suivre …
avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 99
Age : 71
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum