POURQUOI UNE TRIBUNE ... QUAND ON N'EST PAS TRIBUN ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

POURQUOI UNE TRIBUNE ... QUAND ON N'EST PAS TRIBUN ?

Message  max mayneris le Jeu 5 Jan - 11:04

Un état grippal me rive à mon bureau. En voilà le résultat ... !

Les raisons d'une tribune, ... quand on n'est pas tribun* .

* tribun: " commandant militaire d'une légion " , ou aussi " magistrat civil élu pour un an,
chargé de défendre les droits et les intérêts des plébéiens " .


Il y a un peu plus d'un an, on m'a proposé d'animer une "tribune" sur le forum de notre chère association .
Je n'ai pas hésité .... :

- d'abord parce qu'on ressent plutôt positivement une telle demande, même si on doute beaucoup
de l'intérêt de ses opinions pour autrui ;

- parce que l'organisation de cette tribune offre quelques garanties; la technique informatique
du " forum " écarte la tentation et les dérives du "prêche", du prosélytisme : ne consulte la tribune que
celui qui le veut bien, et "le droit de réponse" est intégré au processus ( il sera toujours bien reçu) ;

- parce que le rôle d'une amicale ne peut être limité à la défense d'intérêts particuliers, à l'orga -
nisation de manifestations joyeuses ( ... indispensables ) et de cérémonies commémoratives et mémo -
rielles (encore plus indispensables); l'amitié, fondement d'une amicale, se prouve aussi par l'accueil ,
l'échange confiant d'opinions diverses, leur discussion joyeuse, "franche", enrichissante, sans crainte d'os -
tracisme ; participer à ce dessein ne me semble ni fourbe, ni sot, ni inconvenant, ni " suffisant " ... ;

- parce que chez un militaire sommeille toujours un formateur, un éducateur; pouvoir s'exprimer
prolonge cette "vocation professionnelle" dans des attentions amicales qui incitent, en s'appuyant sur
une expérience personnelle, à prévenir ses amis contre ce que l'on considère , à tort ou à raison , comme
des aveuglements , des fascinations, des appas, ... ou à proposer des motifs de s'étonner, en toute humilité,
et autant que possible en délaissant la gravité et l'esprit de sérieux excessifs et " fatigants " ! Ce n'est, de
toutes façons, pas plus mal que se taire, ou maugréer dans un coin ... ;

- parce que l'expression écrite des opinions exige bien plus de réflexion, d'effort de synthèse, de
rigueur ( ... avec des hauts et des bas !), que ne le demandent des "parlotes" ici ou là ( dont on ne
doit pas, non plus, se priver ! ). Voilà qui permet aussi au retraité de ne pas mettre prématurément son
cerveau sur "OFF" !

- enfin, parce que le risque est limité ( si l'on respecte quelques règles déontologiques ) à de joyeuses
accusations de "prétentieux", d' "intello", d' "ergoteur", d' "emmerdeur", ... bref, de quoi rappeller qu'on respire
encore !

avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 108
Age : 71
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum