POUR BIEN FINIR L'ANNEE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

POUR BIEN FINIR L'ANNEE !

Message  max mayneris le Mar 27 Déc - 14:37

Il m'a fallu arriver à la retraite pour m'interroger sur la droite et sur la gauche ! Jusque là, ma vie professionnelle ne m'avait donné ni le temps, ni l'envie d'un tel divertissement. Mais la retraite ne peut se limiter à la recherche d'un ultime abri et de son confort. Elle peut être, par exemple, une occasion de mesurer à quel point on a "subi" le passé ou , au contraire, comment on l'a plutôt dominé, compris, ... On peut aussi en faire une session de rattrapage !
J'en suis donc arrivé à me confronter à l'impensable, ... fouiller les fondements de la droite et de la gauche, démêler leurs antagonismes, tenter de les expliquer ! D'autres, bien plus malins et savants que moi, ont gratté le problème , ... mais ne m'ont pas convaincu de renoncer à cette prodigieuse aventure personnelle et intellectuelle (!!), tentée par "devoir" plus que par passion, parce que cette division des Français , cette "fracture" même, m'agace, me parait un sérieux boulet pour la Nation . Au bout du compte, à quelles conclusions suis-je parvenu, moi, citoyen moyen ?

Les déclarations doctrinales, les harangues électorales, les accusations et invectives réciproques, permettent de séparer les deux camps par des divergences d'ordre moral ou philosophique se rapportant au traitement des inégalités, au traitement de nos "différences" , par des appréciations distinctes sur les rôles du "peuple" et du "chef" comme "souverains". On peut aussi trouver les uns mus par des intentions idéalistes et portés à l'universalisme, les autres mus plutôt par des projets pragmatiques et portés à des intérêts plus circonscrits. Les rôles de l'Etat, du capital et du travail dans le fonctionnement de l'économie ne sont pas vus de la même manière, non plus ... J'ai déjà fait part de ces remarques, non sans ingénuité. A ce stade, ces divergences me paraissent sinon banales, au moins compréhensibles, acceptables, dignes de débats constructifs. Pourquoi donc a-t-on abouti à cette " fracture" entre Français, à ces rejets sans concessions ? Mon cerveau un peu fatigué, mais en éveil , ne conçoit que deux explications.

1. La fracture " tactique" !

Dans un système politique " binaire" ( ou proche de ce schéma), n'être pas " aux commandes" place dans une posture immédiate, souvent revancharde, la plus économique intellectuellement , qui est de "s'opposer", sans autre idée de manoeuvre. On est donc contre tout ce que propose l'autre bord. C'est parfait pour galvaniser les partisans, gagner des mécontents, c'est un peu moins génial pour faire avancer le Pays, mais c'est le camp "aux commandes" qui trinque ... Tant mieux ! On aboutit ainsi à une situation de "fracture" entre les deux camps, par exaspération ou par lassitude , ... et à l'encalminage national, si "le souverain" ne prend pas les choses en main, énergiquement.!

2. La fracture "stratégique" !

Là, tout est question de stratégie électorale, seulement de stratégie électorale ! Le reste n'est que boniment, un astucieux "enrobage" . En vue de la conquête du pouvoir, un camp mise sur les suffrages de la multitude, pas les plus fortunés des citoyens, forcément ; l'autre camp mise, dans les mêmes intentions, sur le ralliement des plus "aisés" et de ceux, au milieu, qui en dépendent. Les réglages de l'artillerie politique sont alors faits à partir de ces deux abaques. On est, de fait, dans une situation de "fracture de classe" ( ... au 21° siècle ?) choisie sciemment. Recette historique, sans aucun doute. Erreur historique dans les temps modernes, ou ... bien joué ? Qui sait ?
En tout cas, il est évident que la seule satisfaction des ralliés à un camp ou à l'autre ne peut conduire au succès national ! D'où les "distorsions (trahisons?) idéologiques" constatées après les élections, face aux réalités !

C'est vrai, cette description est un tantinet caricaturale, simplificatrice. Mais elle pourrait bien, quand même, mettre à jour le discret " fond de sauce " d'une cuisine politique habituelle ! Elle pourrait aussi me faire bien avancer au classement du concours de populisme, même si mon intention est bien sûr amusée, sans aucune malice, bien plus que passionnée !

Réjouissons-nous, finalement, de pouvoir choisir, et pas seulement entre deux camps !
avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 99
Age : 71
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum