LA RELATIVITE EN ECONOMIE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA RELATIVITE EN ECONOMIE !

Message  max mayneris le Sam 15 Oct - 23:36

LA RELATIVITE EN ECONOMIE
Je ne suis ni un physicien de haut niveau, ni un économiste distingué. C'est ce qui explique ma surprise amusée avec
cette curieuse analogie qui m'est venue à l'esprit !
Rappelons d'abord que "la relativité" , en physique, met en évidence la relation de dépendance entre l'espace et le
temps, l'espace et la gravité, ... ce qui n'est pas a priori évident .
L'économie passée à la moulinette "droite-gauche" ( dans mon esprit, et à la suite de ce débat ) m'a amené à la rela -
tivité "capital - travail " ( qui est, tout de même, beaucoup plus évidente que celle de la physique, et ne demande
qu'un effort mesuré de réflexion) !

Voyons ce qu'il en est :

Le capital, son accumulation, se constituent par la rémunération du travail (du talent, plus généralement), par la
vente du produit d'un travail (individuel ou collectif), par la "rente" ( revenu d'un ca - pital possédé et "placé", héri -
tage, loterie, jeu ...) ; certains considèrent que placer intelligemment du capital (on peut même introduire dans ces manipulations bancaires une fonction de jeu et des ru - ses mathématiques très expertes pour les rendre fortement rémunératrices ou catastrophiques ! ) est, sinon un travail, au moins un talent , et n'est donc pas une rente . Créer
du travail exige du capital, privé ou "étatique", c'est trivial !
Capital et travail sont donc incontestablement liés. Jusqu'ici, rien de surprenant, on est plutôt dans les évidences !

ça se complique un peu lorsqu'on prend en compte ce phénomène (surprenant ?) que capital et travail, facteurs dits "économiques" et que l'on croit façonnés par la rationnalité, par des caiculs et des combinaisons comptables, par l'équi -libre naturel entre des flux de marché, par des savoirs techniques capables d'exploiter des ressources naturelles, mettent aussi en jeu, et lourdement, les " sentiments" des acteurs qui ordonnent leurs rapports : investisseurs, chefs d'entreprise, ouvriers, employés, clients, commerçants, citoyens ... Tous ceux-là sont soumis aux lois, aux (im)pulsions et aux aléas
de la motivation, de la confiance, de la roublardise, de l'envie, de la compétition, de la jalousie, de la cupidité, de la mé - galomanie, des comportements grégaires, de la panique, du sentiment d'injustice, du laxisme et du gaspillage, et autres calamités qui n'ont rien à faire de la raison ... et qui pèsent pourtant sur l'économie .

Dans le cas de la Physique, une mathématique de haut niveau, ses équations hiéroglyphiques peu accessibles au ci -
toyen, permettent d'accéder au contenu de la relativité, à sa réalité, ... za tourne autour de la vitesse de la lumière,
aux interactions matérielles peu accessibles à nos sens, ... mais cette science bénéficie d'un avantage certain: elle
n' a pas encore de modèle de gauche, ni de modèle de droite . On parvient donc à des résultats encourageants, et
peu contestés !

Dans le cas de l'économie, on n'a pas encore mis au point les équations qui prédisent les élans du coeur, des sens et
des désirs des hommes et qui constituent l'essentiel du contenu de la relativité capital / travail . Le décideur, en ma -
tière d'économie, se retrouve " Grosjean comme devant " face aux opportunités ainsi offertes à "la droite" et à " la
gauche" pour prendre en main la question ! Poussée par la politique, l'économie et sa "matière molle" évoluent dans une relativité dont le jeu est contrarié par des volontés farouches d'allégeance soit au capital, soit au travail, alors que les deux paramètres sont intimement liés ! Une action " à gauche " déclenche des effets secondaires " à droite ", perturbe
" la droite " qui rétroagit sur "la gauche", qui encaisse à son tour, ... tout cela devient assez chaotique. La situation d'équilibre ne se retrouve que si l'on est dans un état social d'apathie , ou après le passage par un état de révolte, ou après anesthésie générale ( délivrée par le baston ) !

Bravo pour le "populisme" !!

avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 99
Age : 71
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum