MARS attack !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MARS attack !

Message  max mayneris le Sam 27 Aoû - 10:07

Le développement des systèmes et des techniques de communication, le pouvoir de l'information, l'extension des libertés, sont vraisemblablement les caractéristiques principales de nos civilisations modernes occidentales.
Imperceptiblement, mais incontestablement, la "com'" a acquis une puissance et une efficacité redoutables. Elle est le moyen principal des "communautés" ( et des puissances qui les poussent éventuellement) administrativement ignorées qui, par elle, naissent, existent, agissent au sein de nos sociétés "anciennes". La multiplication et la densification de leurs "messages" délivrés par le texte, de plus en plus par les discours et par les images en flux permanent, et aussi par des "démonstrations" publiques tolérées ou subies, confèrent à la "com" la qualité d'un réel instrument de puissance. Elle est aussi un espace de manoeuvre où se rencontrent, se toisent, se mesurent (... se concurrencent amicalement ?) les
"communautés " administrativement reconnues ou non, leurs cultures ( culture au sens d'ensemble de valeurs, d'us et coutumes choisis et hérités en vue d'assurer un "vivre ensemble" ).
Ces "messages", intentionnels ou non, peuvent être ressentis comme provocateurs, revendicatifs, agressifs. Ils sont alors considérés comme les "munitions" de cette "arme collective" de la communication mise à la disposition des "communautés". Ils peuvent aussi être ressentis comme les signes précurseurs d'une fragmentation estimée salutaire de nos sociétés vouées au brassage inévitable, en attendant l'uniformisation culturelle rêvée pour la planète ! Le problème est que cette transition vers un vivre ensemble conçu, semble-t-il, dans un collectivisme progressif apparemment généreux mais d'une ingénuité dangereuse, sera à coup sûr pour le moins houleuse, destructrice et ravageuse si elle est imposée.
Chacun choisit son modèle ( la cohabitation compartimentée et organisée, ou le mélange au gré des intérêts, des opportunités, des consentements ... ou des conquêtes ), mais doit en assumer les conséquences. Il n'est donc pas déraisonnable de demander à l'Etat responsable de la cohésion, de la tranquillité de la Nation, d'intervenir dans ce " bouil - lon de culture ", avec calme, avec mesure, avec discernement, mais avec un esprit de sérieux et de responsabilité. Le laisser-faire pourrait être une cause de troubles publics d'abord, d'évènements plus graves ensuite.
C'est peut-être avec cette "problématique" en tête que certains de nos maires ont pris des mesures préventives après avoir jaugé le "ressenti" local qui, pour l'instant, ont étonné plus que rassuré. A suivre ...

Quelques réflexions de "pointures de la pensée" pour aider notre jugement:

Partout où la liberté règne elle est incessamment attaquée et très souvent en péril. Tout Etat libre où les grandes crises n' ont pas été prévues est à chaque orage en danger de périr.
La liberté qui capitule, ou le pouvoir qui se dégrade, n' obtient point merci de ses ennemis.    
                                                                                                                               Jean-Jacques Rousseau

La raison et la liberté sont incompatibles avec la faiblesse.                                                                Vauvenargues

Les peuples n' ont jamais que le degré de liberté que leur audace conquiert sur la peur.                                 Stendhal

Les hommes sont mille fois plus acharnés à acquérir des richesses que la culture, bien qu' il soit parfaitement certain que le bonheur d' un individu dépend bien plus de ce qu' il est que de ce qu' il a.    
                                                                                                                                   Arthur Schopenhauer

La culture, c' est avant tout une unité de style qui se manifeste dans toutes les activités d' une nation.
Avec la liberté des communications, des groupes d' hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées.                                                                Friedrich Wilhelm Nietzsche

Partout où il y a des patries, c' est-à-dire des groupes historiques ayant conscience de leur continuité et de leur unité, toute atteinte à la liberté et à l' intégralité de ces patries est un attentat contre la civilisation, une rechute en barbarie.                                                                          
                                                                                                                                                 Jean Jaurès

Les lois et les censures compromettent la liberté de pensée bien moins que ne le fait la peur.                                    
                                                                                                                                                  André Gide

Quand, dans un Etat, vous ne percevez le bruit d' aucun conflit, vous pouvez être sûr que la liberté n' y est plus.                                                                                                              
                                                                                                                                             Edouard Herriot

La culture est faite de tout ce qui permet à l' homme de maintenir, d' enrichir ou de transformer sans l' affaiblir l' image de lui-même qu' il a héritée . Une culture ne meurt que de sa propre faiblesse.                                                                                                                          
                                                                                                                                              André Malraux

L' international est une aberration, car inter signifie entre, et entre les nations il n' y a aucune culture commune.                                                                            
                                                                                                                    Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne

... la culture, en tant que système génératif, constitue un quasi-code culturel, c' est-à-dire une sorte d' équivalent sociologique de ce qu' est le code génétique pour les êtres vivants.                                                         Edgar Morin

La tradition et les valeurs transmises par la culture composent un étayage narratif, une représentation cohérente de soi parmi les siens, précieux facteur de résilience.                                                                                   Boris Cyrulnik

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l' homme; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l' abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. ...                                  
                                                                                                Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen

Les limites de la liberté individuelle ne sont placées qu' au point où elle commencerait à nuire à la liberté d' autrui. C' est à la Loi à reconnaître ces limites et à les marquer.        Préliminaire de la Constitution Française ( Emmanuel Joseph Sieyès) .
avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 70
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum