Un lego de la Nation au canton !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un lego de la Nation au canton !

Message  max mayneris le Ven 1 Juil - 10:49

La pluie menace sur Dax ... !
L'année 2017 approche, prometteuse de débats politiques âpres, sans concessions, ... Il n'est pas inutile, déjà, de prendre quelques mesures pour "limiter les dégâts" ! C'est le but de mes commentaires ingénus sur le thème " le militaire doit-il faire abstinence politique ? ". Mon opinion est, bien sûr, qu'il aurait tort de se soustraire à cet exercice citoyen. Il devrait néam moins s'insérer dans ce jeu avec le calme, la maîtrise, la retenue qui sont de belles vertus militaires, sans crainte et sans se réfugier dans le conformisme ( il n'y a aucune honte à être plutôt "de gauche", "de droite", ou d'ailleurs, l'essentiel étant de rester " amoureusement patriote " ! ). Voici donc un dernier chapitre qui incite à un "jeu" tout à fait inoffensif !

UN LEGO DE LA NATION AU CANTON !

" Participer à la politique" ne consiste pas seulement à s'étiqueter " à gauche", "à droite", "au centre", ..., ou à afficher sa passion pour un "homme politique". On peut aussi donner une opinion sur l'organisation de la Nation dans ce domaine. C'est un excellent exercice, non "politicien", citoyen et même ... divertissant ! Voici, à titre d'exemple, un exercice du genre.

Un Président de la République qui "préside" ( mais ne gouverne pas ).
Elu au suffrage universel direct (... pour un mandat modérément long ! ), le Présdt se préoccupe avant tout de la grandeur de la Nation, de sa souveraineté, de son rôle dans le monde.
Devant les Français, il doit répondre à deux questions simples mais essentielles: qui sommes-nous, que voulons-nous ? Il définit une "stratégie générale" pour assurer la grandeur de la Nation , sa prospérité .

Le Présdt oriente la politique internationale en liaison avec le "Chef de la Diplomatie et des Aff. Etr." qu'il nomme et peut révoquer (il n'y a pas pas de "Ministre" des Aff. Etr., car " le gouvernement " - l'ensemble des Ministres - s'occupe exclusivement des affaires internes de la Nation). Il signe les accords et les traités .
Le Président décide de l'emploi des Forces Armées (dans des limites fixées, sans contrôle parlementaire), en liaison avec le Chef des Armées qu'il nomme et peut révoquer ( il n'y a pas, non plus, de "Ministre" des Armées, le rôle des Armées relevant de la politique ext.) .
Le Présdt choisit les Ministres et peut les révoquer*. Il peut suspendre ou annuler une mesure ministérielle* .
Le Présdt peut demander au Parlement la suspension ou l'abrogation d'une loi.

* il sollicite alors obligatoirement l'avis du Parlement, qu'il n'est pas tenu de suivre ( ... à ses risques et périls ! ) .

Un gouvernement qui "gouverne".
Les Ministres se préoccupent de la prospérité et du bien-être des citoyens,au niveau central d'administration de la Nation.

Les Ministres définissent et conduisent la politique nationale dans leur domaine de responsabilité, en accord avec la stratégie générale définie par le Présdt.
Les Ministres contrôlent les responsables élus aux niveaux d'administration des territoires: ils veillent à la répercussion de leurs décisions nationales à l'échelon territorial lorsqu'il y a lieu ; ils peuvent suspendre ou abroger des mesures prises au niveau territorial dans leur domaine de responsabilité (avec obligation de solliciter l'avis de l'Assemblée territoriale, suivi ou non) .

Un Parlement ( 1 seule chambre suffirait-elle ? ) qui "légifère et contrôle".
Les élus qui le constituent représentent les Français (et non les partis) et interviennent en leur nom.

Le Parlement pourrait avoir les rôles suivants :
. formuler et voter les lois qui organisent le fonctionnement de la société ;
. établir et voter le budget ( attribution de ressources financières aux Ministres, au Chef de la Diplomatie et au Chef des Armées ) ;
. recueillir l'opinion des Français sur la politique présidentielle et gouvernementale, notamment par le biais de "corps intermédiaires" (ou commissions d'information consultatives) représentatifs et reconnus officiellement, en faire périodi - quement la synthèse et la rendre publique ;
. contrôler l'action du gouvernement : légalité de l'action gouvernementale, évaluation des résultats et publication périodique de ceux-ci ; le Parlement peut demander au Président la suspension ou l'abrogation d'une mesure ministérielle, la révocation d'un Ministre ( demandes suivies ou non) ;
. contrôler l'action du Président : le Parlement peut demander un amendement de la stratégie générale, une réorientation de la politique internationale; il ratifie les accords et traités internationaux, autorise l'emploi de la force armée au-delà de certaines limites; il donne obligatoirement son avis sur les décisions présidentielles de révocation d'un Ministre, ou d'annulation d'une mesure ministérielle.

Des Assemblées territoriales qui définissent et conduisent la politique des Territoires .
Des responsables élus administrent les territoires (Régions, Intercommunalités) et prennent les décisions applicables à ces niveaux.
Le gouvernement exerce son pouvoir de "contrôle" ( cf. ci-dessus) sur les autorités territoriales .





Ceci, bien sûr, n'est qu'un "jeu" , mais aussi une forme d' intérêt citoyen non partisan sur la manière de traiter, "politique - ment" , les Français

avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 108
Age : 71
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum