Euro ... Compétition !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Euro ... Compétition !

Message  max mayneris le Ven 10 Juin - 11:33

COMPETITION, CONCURRENCE !

Ces mots viennent du diable pour les partisans d'un monde figé et administré, ils représentent la garantie du progrès pour les partisans d'un monde dynamique, libéral, ... et sportif !

Restons calme, ... ceci n'est vrai que si la concurrence est réelle et loyale !

Les perturbations actuelles me "mettent en roupette" non parce qu'elles me dérangent ( je suis retraité, mes "rangers", mon GPS - faut vivre avec son temps - mes Pyrénées, ma bicyclette et la vallée de l'Adour suffisent à mon bonheur , ... je pourrais donc profiter et me taire !) , mais parce qu'elles dénotent une incompréhension regrettable des avantages économiques que la loi tant vilipendée offre à tout le monde. Et j'espère que les successeurs de nos gouvernants actuels auront le courage de la reprendre.

Il ne s'agit ici ni de droite ni de gauche, plutôt d'un zeste de bon sens. Je ne suis pas un économiste savant, mais je comprends que cette loi propose d'instaurer la concurrence du " marché du travail " au niveau de l'entreprise, en remplacement de contraintes infligées au niveau de la "branche". Certes, considérer le travail soumis aux lois du marché est intolérable à certains, pour des raisons morales, parce qu'on le rabaisserait au rang de " marchandise".
L'économie n'a rien à voir, a priori, avec la morale. Seuls comptent, de ce point de vue, les résultats obtenus avec les mécanismes qu'on donne à l'économie, leur réforme ou leur abandon si nécessaire. Dans une situation difficile, il est aussi coupable de ne pas oser une innovation que de se complaire dans un immobilisme doctrinal. Le chaos organisé comme manifestation de désaccord pour une innovation est d'autant plus inadmissible que son décideur est soumis à la sanction des urnes ( ... à brève échéance, qui plus est !).

Or, la concurrence du travail au niveau de l'entreprise est le meilleur mécanisme ( ... à condition qu'elle soit réelle et loyale) pour "tirer vers le haut" les garanties des "travailleurs" : pensez-vous qu'une entreprise où se déroulent des grèves sera très attractive aussi bien pour les meilleurs prétendants à l'embauche que pour les clients ? Avec ce processus, la grève pénalise l'entreprise qui "maltraite" ses employés, sans mettre en péril la "branche" dans un contexte international, comme peut le faire un accord de branche mal goupillé et forcément inadapté pour certaines entreprises, qui vont injustement "payer".

Alors, tout ce "tremblement" est-il réellement légitime, intelligent, rassurant ? L'avenir nous le dira.
avatar
max mayneris

Masculin Nombre de messages : 82
Age : 70
Localisation : Dax
Date d'inscription : 21/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum